Read this

Comment commencer à courir et minimiser les erreurs et blessures potentielles des débutants

 

C’est inévitable, un coureur finira par se blesser à un moment ou à un autre. Mais cela ne doit pas nécessairement arriver dès vos débuts en course à pied. En fait, de nombreux débutants seront blessés au cours des premières semaines de leur entraînement. Beaucoup abandonneront la course avec des déclarations comme leurs genoux sont finis, leurs chevilles sont faibles, leur cardio est inexistant, etc. Certains par contre persévéreront. Ils finiront par surmonter leur première blessure et deviendront coureurs.
 
Dans cet article, j’aimerais offrir mon point de vue sur comment commencer à courir sans se blesser. Par contre, je veux être clair sur un point. Ce que j’avance est ma propre expérience, ce qui a fonctionné (ou pas) pour moi en particulier. Chaque personne est unique, mais je crois que ce que j’ai appris tout au long de mes années de course peut fonctionner pour beaucoup d’entre vous. Quel que soit votre âge, avant de vous mettre à sprinter, soyez prudent et passez une visite médicale. Consultez un professionnel de la santé qui CONNAIT la course!
 
Vous devez identifier clairement le POURQUOI de votre désir de courir. Il déterminera comment procéder au niveau de votre entraînement. Beaucoup se mettent à courir pour perdre du poids, être plus en forme, être plus coriaces, prendre le contrôle de leur diabète, faire de la compétition, se concentrer, être plus productifs ou profiter du plein air. Une myriade de raisons pourraient vous motiver à courir. C’est à vous de les découvrir.
 
Vous devez tout d’abord comprendre que la course à pied nécessite un temps considérable pour s’entraîner correctement. Beaucoup affirment qu’ils ne peuvent pas s’entraîner faute de temps. C’est n’importe quoi! Dans le passé, j’ai demandé aux gens de prendre en note tout ce qu’ils faisaient dans leur journée et de noter la durée de chaque tâche. Le temps perdu passé à faire des choses inutiles était stupéfiant! Tout le monde peut trouver une heure par jour pour faire de l’exercice. Si vous ne pouvez pas, contactez-moi. Je vais vous aider à extraire cette heure de votre horaire si chargé. Courir prend du temps. Pour voir un résultat significatif, une heure de course est un minimum. Mais pas dès le premier jour! Vous devez accroître progressivement votre entraînement pour atteindre éventuellement une heure. Ce n’est qu’alors que vous devriez continuer à vous entraîner pendant une heure par session. La question devient alors le nombre de sessions hebdomadaire, la distance, la durée et la cadence. La réponse à ces questions est assez simple : faites tout progressivement. PROGRESSIVEMENT! Si vous voulez devenir un bon coureur, vous DEVEZ comprendre que vous n’atteindrez pas cet objectif du jour au lendemain et que la progression est un processus graduel. Si vous décidez de courir trop vite, trop rapidement, trop souvent, vous augmenterez considérablement vos chances de vous blesser. La guérison de ces blessures prend des semaines, des mois ou parfois davantage. Ne sabotez pas votre motivation en voulant trop en faire trop tôt. Prenez le temps de bâtir une bonne base avant de devenir trop entreprenant.
 
Procurez-vous des chaussures appropriées. Je ne veux pas dire acheter la marque la plus chère, la plus avancée sur le plan technologique ou la plus en vogue. Ce que j’entends par chaussures appropriées signifie celles qui seront les bonnes pour VOUS. Vous n’aurez pas assez d’expérience pour identifier les chaussures qui vous conviennent le mieux. Vous devez vous fier aux conseils de professionnels. Je recommande d’aller dans un magasin de course indépendant, pas dans une chaîne, où la plupart du temps vous obtiendrez probablement de meilleurs conseils. Vous aurez l’occasion de tester quelques paires et, éventuellement, d’avoir une discussion approfondie avec le personnel sur vos objectifs de course. Bien que votre beau-frère ait acheté une paire de chaussures de course à 250 $, elle ne sera pas nécessairement la bonne pour vous. Son achat ne fait pas nécessairement de lui un expert en la matière non plus, à moins qu’il ne soit déjà un coureur averti. Dans ce cas, il vous fera la même recommandation que je viens de vous faire. Vos chaussures sont de loin l’investissement le plus important dans votre réussite en course à pied. Choisissez les mauvaises, et vous pourriez en faire les frais. Procurez-vous les bonnes et vous minimiserez vos chances de vous blesser tout en profitant de votre entraînement.
 
Soyez honnête et transparent avec votre famille (si c’est votre contexte). Vous ne serez pas disponible à des heures précises, car ces plages horaires sont les vôtres et les gens doivent les respecter. Ce n’est pas le moment de s’arrêter et d’acheter du lait, d’aller chercher vos enfants ou de faire quoi que ce soit d’autre. C’est le temps de courir! Courir nécessite de la concentration.
 
Acceptez que vous ne progresserez pas aussi vite que vous le pensiez. Tout le monde est différent. Vous devez persévérer et vous donner le temps de développer l’habitude de courir. Votre course sera meilleure et plus facile avec le temps, c’est toujours le cas, mais vous devez persévérer. Par exemple, si vous essayez de perdre du poids et que vous ne voyez pas de résultats immédiats, ne vous concentrez pas sur la balance, mais sur votre course. La perte de poids est un produit de la course à pied. Concentrez-vous sur la course et n’obsédez pas sur votre poids. Bien sûr, votre alimentation est une chose sur laquelle vous devez vous concentrer, mais pas lorsque vous courez! Si vous pensez que vous ne courez pas assez vite à votre goût, acceptez que pour courir vite, vous devez d’abord apprendre à courir lentement. En d’autres termes, vous devez donner à votre corps le temps de s’adapter à l’impact que la course à pied sur vos articulations, votre système cardio-pulmonaire et votre mental. Petit à petit, vous courrez plus vite sans même le faire intentionnellement. Ce n’est qu’alors que vous devriez commencer à vous concentrer sur la vitesse (si c’est un objectif).
 
Faites attention à la façon dont vous vous alimentez. Oui, vous devez être attentif à ce que vous consommez, même si vous ne voulez pas perdre de poids. Ce qui est amusant avec la course à pied, c’est que vous développez l’habitude de faire attention à ce que vous mangez. Je ne veux pas éliminer tout ce qui est malsain de votre alimentation. Je veux dire savoir quand se restreindre et quand vous en livrer à cœur joie. Cela demande une certaine discipline, mais vous pouvez la développer progressivement. Ne faites pas tout votre possible pour vous affamer! Ne soyez pas fanatique non plus. Le véganisme n’est pas pour tout le monde. Le régime paléo non plus! Je n’entrerai pas dans ces tendances diététiques, mais je dirai ceci : tout fonctionne avec modération et équilibre. De nombreux gourous de la nutrition prêchent pour leur paroisse. Comparez, posez des questions et consultez un professionnel de la nutrition certifié (quelqu’un qui a réellement étudié le sujet).
 
Courir n’est pas une corvée. Ce n’est pas non plus une religion. Vous ne devriez pas avoir à courir, mais vous devriez vouloir le faire. Par contre, ne succombez pas trop souvent au syndrome du «je n’en ai pas envie aujourd’hui», car il développe une mauvaise habitude et affaiblit votre force mentale.
 
Acceptez que le repos fait partie de votre progression en course à pied. N’essayez pas de vous lancer dans une séquence ininterrompue de longue durée pour finir par vous sentir constamment en douleur, fatigué et mentalement épuisé. Vous devez apprendre à vous reposer quand il le faut. Cela ne veut pas dire jouer au tennis! Cela signifie SE REPOSER. Faire une longue marche est considéré comme une forme de repos par certains (je le fais très souvent). Mais parfois, se détendre devant la télévision «fait la job». Attention au surentraînement. Il a de sérieuses conséquences!
 
Apprenez à courir seul. Oui, je sais, courir en groupe est amusant (pour certains), mais courir seul a ses avantages spécifiques. Donc, si vous aimez courir en groupe, courez seul au moins une fois par semaine pour bénéficier des deux formats.
 
La course a tendance à transformer les gens positivement. Malheureusement, elle peut parfois avoir des effets néfastes. Ne devenez pas un coureur compulsif. N’ignorez pas votre entourage et tout le reste. En d’autres termes, ne paniquez pas parce que vous n’avez pas couru. Ne rendez pas les gens fous parce que vous devez courir aujourd’hui. Faites attention à la dépendance et aux comportements autodestructeurs. Courir est censé être amusant. Ce n’est pas une corvée ou votre travail. Si vous ne courez pas, nul n’en mourra. Vous ne sauverez pas des vies non plus!
 
On pourrait discuter davantage sur vos débuts en course à pied. Contactez-moi si vous souhaitez parler d’un sujet précis. Je serai heureux de vous aider.
 
Je veux conclure par ce qui suit. La course à pied m’a transformé avec le temps, et si vous vous adonnez à ce sport en dosant progressivement vos efforts en fonction de votre disponibilité et de vos capacités, vous progresserez. Vous réaliserez également que vous serez plus productif dans d’autres secteurs de votre vie parce que votre esprit sera (ou semblera) plus clair. Vous vous sentirez plus fort et à la hauteur pour surmonter n’importe quel challenge. Vous deviendrez plus endurant mentalement et ne craindrez pas les obstacles. En fait, si vous faites correctement les choses reliées à la course, les gens remarqueront votre transformation. Il est fort possible qu’ils vous demandent quelle est la source de votre transformation. La réponse sera : la course à pied.